Création d'une société à responsabilité limitée

 Création d'une société à responsabilité limitée SARL

: Qu'est-ce qu’une SARL

Une société à responsabilité limitée (SARL) est l'enveloppe qui donne la personnalité juridique à une ou plusieurs personnes, qui se sont associées pour exercer une activité professionnelle, généralement dans l’intention de réaliser des profits.

Une SARL est divisée en un ensemble de parts sociales qui la représentent et sont la propriété des associés.

Qui peut créer une SARL :

Suivant l'article 2 du droit des sociétés, (1999), une personne seule ou plusieurs personnes peuvent créer une société à la condition préalable que l’objet social ne soit ni contraire à la loi, ni à la morale, ni à l’ordre public.

: Quelles sont les démarches pour créer une SARL 

  • Déclaration des premiers actionnaires certifiée par un avocat.
  • Formulaire de demande d'enregistrement.
  • Déclaration du premier directeur. Il est important de préciser que dans chaque sociétés la nomination des administrateurs est une étape fondamentale et que les statuts de la société peuvent fixer le nombre maximum de membre du conseil d’administration.
  • Vérification des statuts de la société par un avocat. Les statuts de la société doivent comprendre certaines mentions obligatoires comme le nom de la société, l'objet social, ainsi que les éléments relatifs au capital social (capital social fixe, actions émises en contrepartie des apports lors de la fondation de la société) et à la limitation de responsabilité (est ce que la responsabilité des actionnaires est limitée à la dette de la société). Les statuts indiquent également les principaux droits reliés aux différentes catégories d’actions de la compagnie, sauf s’il s’agit d’actions non cotées, le cas échéant le nombre d’actions est suffisant.
  • Elaboration des documents constitutifs.


Pour obtenir des conseils, cliquez ici.

 

 
 

S’il vous plait notez la possibilité que l’information sur ces pages ne soit pas à jour et ne devra pas être utilisée sans consultation préalable. De plus, elles ne constituent pas un avis professionnel ou juridique.